Enquête sur les Community Managers au Cameroun : Les chiffres 2019

 

C’est un rituel maintenant sur notre blog depuis 2016 où nous avons débuté l’enquête sur les Community Managers au Cameroun. Ayant des formations en salle et en ligne sur cette branche du marketing digital qu’est le Community Management, nous avons jugé utile de dresser un portrait-robot du Community Manager Camerounais. Pour l’année 2019, le temps de l’enquête a commencé en Mai pour s’achever en Août. Près d’une centaine de professionnels du Community Management au Cameroun ont répondu à la vingtaine de questions pour dresser notre présente enquête.

 

Le profil du Community Manager Camerounais

C’est un homme vivant à Douala, âgé entre 25 et 30 ans qui travaille en entreprise avec un niveau Bac+3 et qui touche 200 000 FCFA par mois.

Plus spécifiquement, on a 56 % d’hommes et 44 % de femmes ; 54 % sont à Douala et 41 % à Yaoundé. En une année, on observe plus de professionnels du côté de Douala (+ 19 %). Sur l’âge de nos Community Managers du Cameroun, on a 75 % qui ont moins de 30 ans.

Enquete Insta

 

Concernant les études, 48 % ont au moins Bac +4 et la filière la plus dominante est la Communication (32,1 %) suivie du Marketing (22,6 %). Nos professionnels ont pour titres principaux Community Manager (41 %) et Social Media Manager (24 %).

 

Vie de bureau : La passion toujours au rendez-vous

 

Comme l’année dernière, 100 % des professionnels aiment leur travail. 17 % sont en agence tandis que 43 % sont en freelance. Parmi ceux qui ne sont pas en freelance, 35 % ont un contrat à durée indéterminé.

Enquete Insta 3

Le Community Manager n’est pas un fonctionnaire, et c’est bien connu. La preuve : 80 % de nos professionnels camerounais ont des horaires flexibles. Cela signifie qu’ils ne sont pas obligés de 8h à 17h par exemple, mais ils font un travail quotidien en fonction de leurs objectifs. De plus, ils sont 92 % à consulter leurs mails hors du bureau.

La rémunération mensuelle, oui c’est une question dont la réponse vous intéresse certainement. Et bien, sachez qu’il y a du progrès ! En moyenne, un Community Manager Camerounais touche 200 000 FCFA par mois ; c’est 50 000 FCFA de plus en un an.

Enquete Insta 7

 

La routine quotidienne

L’activité la plus prenante dans le quotidien du Community Manager est la production de contenu (41%) devant la modération (26 %). Facebook est, comme vous le savez déjà, le réseau social le plus sollicité dans leur quotidien. Juste après Facebook, vous avez Instagram et Twitter en 3ème choix.

Enquete Insta 10

Ces réseaux sociaux servent principalement aux Community Managers Camerounais à construire la notoriété d’une entité (60 %) et à acquérir des clients (28 %). Malheureusement la vidéo n’est pas le format de publication le plus adopté chez nos professionnels car ils privilégient encore le format image à 79 %. Chose intéressante : l’indicateur de performance le plus recherché (42 %) est l’engagement de sa communauté.

Pour terminer, le format Stories (Instagram, Facebook) est de plus en plus adopté par nos Community Managers camerounais (68 %) et 64 % de nos professionnels déclarent disposer d’un budget mensuel pour lancer des campagnes publicitaires sur les réseaux sociaux.

 

 

CHEDJOU KAMDEM (CK)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s