L’accroissement du web en Afrique

 

Bonjour les amis. J’espère que vous allez bien. Alors, ces derniers mois, j’ai parcouru quelques sites web spécialisés dans le web et les réseaux sociaux et une phrase revenait constamment : « 2013 sera mobile ».

Cette phrase résume bien l’augmentation de l’utilisation du mobile par les personnes pour accéder au web et surtout à leurs comptes sur les réseaux sociaux. Cette augmentation est encore plus visible en Afrique où l’accès à Internet via des postes fixes ou des laptops restent encore limité.

C’est dans cette optique qu’un partenariat a vu le jour entre France TELECOM et BAIDU, le plus grand moteur de recherche en ligne en Chine, pour l’accroissement du taux de pénétration d’Internet en Afrique.

Image

Ce partenariat montre bien les possibilités qu’offre le continent Africain dans le domaine du web. Comme le dit si bien JASON NJOKA, PDG de IROKO PARTNERS lors la conférence HBS AFRICA en 2012 : “The great thing about Africa is that there isn’t any competition.  Be part of the wave!”

La collaboration entre BAIDU et France TELECOM illustre bien les propos de JASON NJOKA. Alors en quoi va réellement consister ce partenariat ?

L’écart du taux de pénétration entre certains pays de l’Afrique Centrale et ceux du Maghreb (17% en République Démocratique du Congo contre 102% en Tunisie) a considérablement favorisé ce partenariat. Alors, France TELECOM, dont le réseau mobile ORANGE est le troisième grand opérateur de téléphonie mobile en Afrique, va préinstaller le navigateur mobile BAIDU sur ces téléphones qu’il commercialise en Afrique. Ce navigateur sera conçu spécialement pour compresser les données et donner aux utilisateurs des signets faciles aux services Web tels que Wikipedia, Facebook et Twitter. Ceci va permettre aux populations africaines de vivre leur première expérience web à travers leur téléphone mobile.

Mais que gagnent ces deux entreprises à s’engager sur le continent africain ?

Avec l’accroissement de l’usage du mobile en Afrique, notre continent va devenir dans les prochaines la région la plus dynamique en termes de télécommunications. Pour France TELECOM, il s’agit principalement d’améliorer l’expérience des utilisateurs sur le web via leur mobile ; Pour BAIDU, cet accord représente une étape importante dans l’internationalisation de ses activités et l’élargissement de sa cible.

CHEDJOU KAMDEM (CK)

Foursquare au Cameroun : Explication

Nous sommes de plus en plus nombreux à posséder au moins un téléphone mobile au Cameroun, voire deux chez certains.

Cette tendance nous pousse à vouloir ce qui se fait de mieux en matière de mobiles et en termes d’applications. La vulgarisation rapide des smartphones a donc permis à bon nombre de mordus du web comme moi d’adapter l’application Foursquare dans leur quotidien.

Foursquare, Késako ? (J’ai toujours rêvé de dire ça)

Image

Foursquare est un réseau social qui nous permet d’indiquer notre position géographique à nos contacts et également de recommander ou conseiller nos amis sur des lieux (restaurants, snacks, supermarchés, etc.).

Grâce à ce système de géolocalisation, une bonne partie des lieux des deux capitales économique et politique au Cameroun (et d’autres villes camerounaises) sont référencés sur Foursquare ; Aussi, on y retrouve plein de bons plans et de conseils de la part des utilisateurs camerounais.

 

Image

Avec la possibilité de connecter l’application Foursquare avec Facebook et Twitter, la visibilité de ce média social de géolocalisation prend de plus en plus de l’ampleur et suscite de la curiosité auprès des internautes camerounais.

Mais attention, certains peuvent être réticents à dire à tout le monde où il se trouve, question de vie privée sur Internet qui on le sait bien est une problématique constante sur Internet.

Sinon, n’hésitez pas à me suivre sur mon compte Foursquare à moi (https://foursquare.com/ck_kleiny) pour savoir les lieux que j’ai visités et mes recommandations.

 

CHEDJOU KAMDEM (CK)