Habitudes des twittos camerounais

Plus de 600.000 utilisateurs camerounais sur Facebook, mais pas autant sur Twitter ? C’est un peu normal vu que Facebook a vite séduit la plupart des camerounais. Il n’y a qu’à voir le temps que peut passer un jeune camerounais sur « l’océan bleu » et la noyade n’est jamais loin (Nomophobie).

Bref, je suis là pour parler des camerounais sur Twitter, et ils commencent à y être nombreux. Alors je vais prendre quelques éléments qui reviennent généralement dans leurs tweets.

Habitudes Twiiter

D’abord, ils débutent l’envoi de leurs tweets par une formule de politesse en disant « Bonjour ». Bien sur, tout le monde ne le fait pas mais ce n’est pas trop utile. Mais là où ça devient intéressant, c’est le tweet « Bonne nuit » ou « #Off ». Il peut intervenir à n’importe quel moment de la nuit ou de la journée pour certains ; et il conditionne généralement l’heure où je vais me coucher.

Ensuite, on a le tweet « #Move ». Celui-ci nous permet de savoir qu’une personne se déplace. Mais pourquoi pas, je suis d’accord qu’il peut être important de signaler à ses followers qu’on se déplace un instant de Twitter, mais j’exige que lorsque cette personne revienne, qu’il tweet « #Back », voilà !

Enfin, on a les tweets liés à Foursquare ou Instagram. Ces tweets, très plaisants lorsqu’ils sont utilisés avec modération, peuvent rapidement irriter certains followers en devenant des spams. Autre tweet qui peut être vu comme un spam, le tweet avec plus de 5 mots-dièses.

J’adore savoir que ces tweets sont présents sur ma #TL, et c’est toujours un plaisir de voir l’activité grandissante de nos twittos camerounais. Alors si vous vous reconnaissez dans l’une de ces habitudes, n’hésitez pas à partager l’article sur Twitter avec le mot-dièse #HistoiresdeCM.

CHEDJOU KAMDEM (CK)

Comprendre la notion de Trending Topic.

Pour ceux qui sont habitués à utiliser le réseau social Twitter, cette expression doit leur être familier, pour le reste, un petit rappel s’impose de prime abord.

Twitter est un réseau social de microblogging qui permet d’écrire des messages ne dépassant pas 140 caractères à vos followers (personnes qui suivent votre profil sur Twitter).

L’un des avantages par rapport à Facebook est que l’on n’est pas obligé de devenir d’abord ami avec la personne pour lui envoyer un message, mais bon la liste de différences entre ces deux géants du web 2.0 n’est pas le but de cette chronique.

Alors, lorsque vous observez les tweets, vous allez remarquez généralement des mots sous cette forme « #ChedjouKamdem », ça s’appelle un hashtag. Ce dernier est un mot précédé du symbole dièse (#) permettant de faire une recherche sur une thématique précise, de suivre un événement ou alors de mettre en valeur un sujet. Le fait de cliquer sur le hashtag directement dans un tweet permet d’accéder à une page concernant tous les tweets liés à ce hashtag.

Logo Twitter

De là, on a les Trending Topic sur Twitter encore appelés TT qui sont des sujets tendances. Ce sont des mots-dièses, des hashtags ou des phrases qui sont tweetés de multiples fois sur un temps donné. Les TT sont aussi des indicateurs de tendances par régions du monde. Habituellement, ça représente une discussion à un instant T d’un sujet donné par plusieurs internautes.

Twitter va donc prendre la mesure de la popularité de certains hashtags pour les afficher en page d’accueil de votre profil. Ça constitue ainsi un classement live des sujets les plus discutés à l’instant sur Twitter.

Malheureusement, j’ai remarqué une utilisation parfois abusive du hashtag pour créer des Trending Topic. Normalement, un tweet doit comporter un, sinon deux hashtag au plus pour donner du poids à son tweet.

Ce n’est pas en mettant 5 hashtags que votre tweet aura plus de chance d’être suivi. Maintenant que vous savez ce que c’est que le Trending Topic, vous pouvez aller tweeter et partager notre article avec le hashtag #HistoiresdeCM.

CHEDJOU KAMDEM (CK)