La communauté NDEMDUTAKESH sur Facebook.

 

Si vous êtes un internaute camerounais régulièrement sur Facebook, vous devez certainement connaître la page NDEMDUTAKESH (NDT) qui parlent des conversations ou encore des attitudes des personnes dans un taxi. NON, vous ne connaissez pas ? Aie c’est peut-être le NDEM pour vous hein !

Heureusement, votre blog vous dit tout sur cette page avec l’aimable participation de son auteur!

Untitled-10

Cette page a été créée par Loïc NKONO qui est Community Manager (Tout comme moi). Découvrons ensemble comme lui est venue l’idée de cette page :

« NDT est née des posts Facebook sur mon profil perso. J’avais remarqué qu’ils faisaient beaucoup rigoler les gens et certaines personnes qui ne me connaissaient pas connaissaient le hashtag et ont commencé à l’utiliser pour raconter leurs propres aventures…je me suis dit qu’il y a peut-être une plate-forme à exploiter … des expériences à partager. »

Et le choix d’une page Facebook s’est imposé de lui-même?

« Oui, parce que le concept, la rumeur et la croissance de NDEMDUTAKESH a eu lieu sur Facebook. Aujourd’hui tout le monde a un compte Facebook et c’est plus facile pour NDT d’être trouvé que de trouver sa cible. »

Et il a bien fait car aujourd’hui, la communauté est déjà à plus de 4.000 fans sur Facebook qui se retrouvent régulièrement pour échanger autour des publications de l’auteur.

Untitled-11

Alors, parlons un peu de ces publications. Elles commencent généralement par une définition de la thématique de la situation qui va se produire …

Untitled-13

… Et elle s’achève par cette phrase devenue incontournable :

Untitled-18

Aussi, le Community Manager diversifie ses publications avec les citations/proverbes de nos chers taximan :

Untitled-16

Untitled-15

 

Alors Loïc, le succès de NDT réside-t-il dans la proximité du sujet avec les fans ?

« Oui, mais aussi dans le langage employé, le style d’écriture qui fait en sorte que les fans ont l’impression « d’entendre » les histoires et de les vivre. Il y a aussi la fibre nostalgique qui joue beaucoup ; l’évocation des quartiers de Douala contribue également au succès de la page. »

Les fans sont très engagés sur les publications de la page. Certains vont même à décerner un prix à la page :

Untitled-17

Du coup, je me suis demandé s’ils envoyaient leurs propres NDEMDUTAKESH pour publication …

« Oui, les fans envoient parfois leurs propres histoires…nous les réécrivons pour qu’elles répondent aux critères de NDEMDUTAKESH. Quand cela arrive, nous mentionnons le nom du fan à la fin de l’histoire, mais c’est très rare. »

Et comment mesures-tu le résultat de ton Community Management ?

« Je consulte régulièrement les statistiques de mes pages … tous les jours en fait. Je les compare aux résultats d’autres pages que j’observe ; J’étudie beaucoup les commentaires aussi et c’est parfois ce qui inspire certaines de mes histoires. Je n’évalue pas mes résultats en quantité, mais en qualité. »

 

 

CHEDJOU KAMDEM (CK)

 

 

 

Publicités

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s