Kaymu présente son Community Management

L’e-commerce a décidément le vent en poupe dans la présence sociale des marques au Cameroun. Flavien KOUATCHA, le Community Manager de Kaymu a bien voulu nous donner des éléments de réponse sur la stratégie de communication de la marque sur les réseaux sociaux.

Kaymu est une marque internationale issue de l’incubateur Africa Internet Holding. Il s’agit du N°1 de la vente d’articles en ligne sur tout le continent africain et aujourd’hui au Cameroun.​ Kaymu est une plateforme révolutionnaire qui crée une relation à long terme entre des acheteurs exigeants et désireux de recevoir le meilleur service possible d’une part, et des vendeurs qui demandent une visibilité à nulle autre semblable sur tout le territoire camerounais d’autre part. Nous disposons à ce jour de milliers de références, notre leitmotiv étant d’apporter aux actifs de la société les moyens de développer leurs activités ou satisfaire de façon optimale à leur besoin. un élément important à prendre en compte : Les gens ont l’habitude de prime à bord d’établir un lien direct entre e-commerce et cartes visa ou paiement en ligne. Avec Kaymu, nous y avons pensé, les achats se font en ligne sur le site www.kaymu.cm mais le client est libre de payer pour sa marchandise en espèces au moment de la livraison qui d’ailleurs se fait dans toutes les villes du Cameroun.

 

kaymu_Logo_cm
Pourquoi avoir choisi Facebook pour communiquer ?
​Incontestablement parce qu’il s’agit du réseau social le plus fréquenté par les compatriotes. Par ailleurs, il est vrai que nous mettons également à la disposition de nos clients une newsletter plus spécifiquement conçue en fonction de leurs besoins, et nous lançons également en ce moment d’autres blogs sur internet ainsi qu’une campagne offline pour toucher davantage notre cible.

 

Rediriger vos fans vers votre site est une priorité ?

​Nous gardons à l’esprit le fait que jamais personne ne rivaliserait avec vos propres ​membres en termes de loyauté dans l’appréciation d’un résultat visuel. Alors, notre priorité est de présenter aux clients et fans de nos pages les produits sous leur jour le plus réaliste. Ceci dit, il est important qu’ils prennent en compte les prix desdits produits. Et avec le nombre de références disponibles qui ne cesse d’augmenter, il devient davantage utile de segmenter son besoin pour plus de clairvoyance dans son choix.

 

Comment s’organise votre journée en tant que Community Manager ?
​En tant que Community Manager, ma journée commence dès le petit matin. Avant de quitter la maison, je consulte mes inbox et mails. La plupart des clients exigeants​ posent des doléances et réclamations sans tenir compte des heures, ce qui est normal puisqu’il nous revient de nous mettre à leur disposition. C’est cela même la notion de service. Ensuite, je me rends au bureau où je recherche des articles intéressants parmi les plus récents, après avoir pris une tasse de café léger. Cela me donne des idées pour la rédaction de nos newsletters.

Après cette étape, je poste des bannières de nos meilleures offres en cours ou je commente les articles et répons​es​ aux commentaires de nos fans en relation avec notre activité. Juste après une pause, je recherche des opportunités de communication (forums et événements à grand public) à proximité qui pourraient nous intéresser, je participe aux réunions avec nos collaborateurs de la logistique et du commercial, je leur présente les besoins évolutifs des clients, j’entretiens des conférences téléphoniques sur les bonnes pratiques avec nos collaborateurs situés dans d’autres pays, je refais un tour de nos blogs et pages.

Et enfin, je mets à jour mon calendrier hebdo avec les actions ​remplies, les non ​remplies et celles dont le besoin a surgi durant la journée. Après être rentré à la maison, je n’hésite pas à faire un contrôle rapide de nos blogs pour répondre aux préoccupations des clients. Car, il est important de ​toujours ​répondre avec ​la meilleure réactivité​possible.

 

Qui constitue l’équipe CM ?
​L’équipe Kaymu est majoritairement constituée de jeunes hommes et femmes dynamiques, de nationalité camerounaise, ​issues de toutes les souches sociales pour créer au sein du groupe une grande symbiose à même de nous faire appréhender de la meilleure manière, les besoins de tous nos potentiels clients sur le territoire national.

 

DSC_0412
Quels outils utilisez-vous pour mesurer vos actions ?
Nous utilisons spécifiquement les Key Performance Indicators (KPI) de Facebook et quelques outils du moteur de recherche mondialement connuGoogle dédiés aux réseaux sociaux.​
Une opération de Community de management à nous faire partager ?
​L’atteinte ​par une bannière ​d’une cible de plus de 50 000 utilisateurs​ après que ​cette dernière ait été « Likée » par tous les collaborateurs du Cameroun, et partagée sur la plupart de nos groupes de fréquentation.​

16547

82 784 Personnes atteintes à ce jour…
Comment modérez-vous l’ensemble des commentaires sur votre page ?
​Certains de mes collègues, en plus de moi-même bénéficient desdroits d’administration de la page Facebook par exemple. Les  publications sont régularisées selon un programme connu mais les réponses aux demandes des clients peuvent être faites par chacun à condition de garder les valeurs de la maison. Nous revenons plusieurs fois vers les clients pour nous assurer de leur satisfaction. Car, nous tenons à établir une relation de confiance avec nos clients, qui doivent se sentir partie prenante à part entière dans notre aventure. ​ Il est important de prendre en compte l’un des inconvénients des métiers de back office, les clients ont l’habitude de se sentir à l’aise lorsqu’ils peuvent aisément poser des visages sur les marques ou les services qui leur sont fournis. Ainsi, cela demande beaucoup plus d’efforts lorsque ​vousn’êtes représenté que par un logo et qu’ils ne vous ont pas en face d’eux.
Un mot sur le CM au Cameroun ?
Le Community Management est un métier en pleine émergence au Cameroun qui s’avèrera de plus en plus utile dans les prochaines années avec la venue des appareils dernière génération tels que les Smartphones et tablettes. Les jeunes comme les plus âgés s’attendent désormais à fournir le moins d’énergie possible dans la réalisation d’un service​ pour gagner du temps ou être multitâches. Cependant, il faut les informer des spécificités du service, ainsi que des modalités des offres. Et pour cela, il faut trouver le moyen de s’adresser à eux dans des lieux ​ou des communautés ​qu’ils fréquentent en permanence.

 

CHEDJOU KAMDEM (CK]

Publicités

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s